Journal intime d'un pyrénéiste

Journal intime d'un pyrénéiste
"l'aventure est un engagement de l'être tout entier et sait aller chercher dans les profondeurs ce qui est resté de meilleur et d'humain en nous...." Walter Bonatti

samedi 30 juin 2018

Pic du Midi d'Arrens depuis les Esplaüs et par les mines

Pic du Midi d'Arrens en boucle depuis les Esplaüs et les anciennes mines d'Arrens.
Bon que ce soit clair, j'adore les randos sauvages et fuit la foule. J'ai fait mes gammes en montagne avec un pote Benoit , qui ne savait pas ce qu'était un chemin et qui tapait systématique dans le raide à chaque pente, m 'emmenant dans des secteurs où peu de gens allaient. Jean-Michel puis Lionel ont suivi dans la même veine.
Alors celle-là je n'ai pas eu à la chercher bien loin. Cette semaine je refais les routes d'Arrens avec mon collègue David, grand chasseur et personnalité de la vallée.
En refaisant la route d'Esplaüs, hier, il me dit qu'il existe un itinéraire qui permet d'accéder au Pic du Midi depuis le terminus de la piste. De loin il m'indique la passade qui permet de franchir successivement les barres et les arêtes pour retrouver les pentes plus faibles de la VN.
Le Pic du Midi je sais qu'il est pomatoire même par la VN ,j'en ai déjà fait les frais alors là je sais à quoi m'attendre.
J'attaque comme prévu sauf qu'à peine les premières clôtures passées je me retrouve au niveau de granges ce qui n'est pas prévu. Je traverse des champs de fougères plus hautes que moi ( si c'est vrai!) avant d'entrer dans un bois. En bas, Arrens, plein Sud. Je suis clairement trop à l'Est. Je tire donc une ligne de niveau direction Sud 250 après voir sorti la boussole. Je sors enfin du bois et retrouve une crête. Vers 1350m je remarque des grottes qui sont en fait les anciennes mines de Cuivre et de Plomb. Je suis sur le bon chemin!!!! Je remonte un ruisseau avec pour objectif de passer la barre suivante de droite. J'ai remarqué sur la carte un passage à 1500m environ. J'évolue avec prudence sur des pentes herbeuses humides de plus en plus raides et retrouve finalement le col. Pas de chance de l'autre coté ça ne semble pas passer. Je remonte encore alors de 100m après avoir vu une nouveau col. Mais les pentes sont de plus en plus raides et je sais que si je pars je ne m'arrête pas. Je stoppe donc à 50m du col. Avant d'abandonner de reviens au premier col et je vois qu'en fait ça semble passer comme prévu. Je le franchis prudemment et en suivant le ruisseau. Je retrouve un bois comme prévu et file tjs vers l'Ouest d'un bon pas. je pense être sauvé mais un dernier ruisseau bloque le passage. Et là c'est des aplombs de 10m verticaux pour la passer. Impossible donc. J'enrage!!!!
En remontant je vois une vire très étroite et expo mais ça semble passer. A 4 pattes je la passe après avoir levé un isard . Je prends alors pied sur des pentes herbeuse à 35° environ, bien moins raides que les précédentes et file vers le sommet que je vois .
Vers 1950 m je me retrouve juste sous le pic et décide d'y aller directement. Escalade facile dans du I, II quasiment jusqu'au col à droite que j'évite en prenant là aussi directement dans le rocher.
Ça y est je suis enfin au sommet!!! Mais que ce fut laborieux et compliqué. Merci David!!!!
Après 30mn de pause je décide de jouer la sécurité et de redescendre par la VN .
Crête , pente herbeuse facile, cabane de Mauvezi et Pont d'Ourey en à peine plus d'une heure... facile comparé à la montée!
Du pont je fais du stop jusqu'à Arrens puis remonte à pied au Esplaüs où je retrouve ma Ferrari orange.
Ça y est la boucle est bouclée mais quelle boucle!!!!

































jeudi 3 mai 2018

lac Vert le 30 Avril

Suite de notre long we placé comme souvent sous le double signe de la culture et de la rando avec cette balade  dans le cirque du Lys au cœur du Luchonnais.
Lac Vert en passant par la cabane de la Coume où nous trouverons 20cms de neige fraiche et immaculée dans laquelle nous ferons la trace. Arrêt vers 2050m peu avant le lac à cause du mauvais temps qui arrivait.
Malgré tout une superbe balade avec cette ambiance très "haute montagne" dans ce cirque et sur cette neige sans trace.