Journal intime d'un pyrénéiste

Journal intime d'un pyrénéiste
"l'aventure est un engagement de l'être tout entier et sait aller chercher dans les profondeurs ce qui est resté de meilleur et d'humain en nous...." Walter Bonatti

samedi 26 avril 2014

Un pape où?

je ne suis pas pieu c'est clair et pourtant en ce jour de canonisation j'ai le souvenir de ce pape passant sous ma fenêtre à Dakar, de l'émoi de cette population venue accueillir cet homme qui représentait l'église dans ce qu'elle a de plus noble, une transmission de valeurs , un lien qui unit les peuples et qui rassemble. Cette joie dans le cœur de ceux qui n'ont plus rien, cette joie là valait bien un petit dessin....















mardi 22 avril 2014

Lhéris sous la brume

Petite montée au Casque cet aprem. Boucle en descendant par le Teillet.
Pas de vue au sommet mais que j'aime cette ambiance brumeuse et humide....et puis ça donne surtout envie de se remettre très vite au trail!!!!





dimanche 20 avril 2014

Pibeste + Pic du Jer

Y'a un dicton pyrénéen qui dit :
Si tu as de l'énergie en reste, enchaîne Pic du Jer et Pibeste

Bon cette aprem Clem en avait à revendre de l'énergie, la rando d'hier ne l'avait pas calmée. Alors on a été se balader.
105ème Pibeste pour moi le 2ème pour elle.  Et comme une boutade lancée en rentrant, mais qui encore une fois n'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde... le Pic du Jer dans la foulée
1H22  pour 950m de D+ pour le Pib depuis le bas, 48' pour le pic du Jer... on serait partis plus tot on aurait aussi fait le Béout!!!!

Au final 1500 m de D+ 2H10 de montée... on était rincés et pas que par la pluie qui s'est invité au Pic du Jer!!





samedi 19 avril 2014

Soum des Salettes

Petite sortie avec Clem et Maïté au Soum des  Salettes


La neige fond et vite alors difficile de trouver une sortie sans trop de portage, qui plus est coté vallée du Lourou , pour que des palois(es) motivé(e)s puissent venir me chercher à Tarbes, où je suis toujours bloqué.

Parmi ces randos où on est sûr de trouver de la neige car le départ est haut et en plus en station, les Aiguillous ou Soum des Salettes, un presque 3000 bien connu des skieurs!!!

Départ de la station vers 1850m et la rando commence par 30m de descente. On remonte ensuite le Bat Sègue en le traversant dès que possible. Deux possibilités. Soit rester très bas le long du ruisseau, soit remonter progressivement pour contourner par la gauche un éperon rocheux ; On choisit cette option non sans avoir déchaussé faute de neige vers 2000M.  On retrouve ensuite le large vallon qui mène au Port de Campbielh. Maïté , qui a enchainée les courses d'alpi ces derniers temps dont le Ledormeur au  Vignemale, est un peu fatiguée mais s'accroche jusqu'au col atteint vers 11H30. Petite pause sous le vent , fort en rafales et qui nous glace. La fin est pelée, on laisse donc les skis au col pour attaquer le sommet.

Montée sur le sentier sans difficulté puis entre la neige dure et les blocs les 50 derniers mètres. On arrive au sommet à 13h , seuls, le pied. Pause déjeuner en espérant que les nuages sur Gavarnie , bougent mais ça ne sera pas le cas. Pour Maïté qui avait déjà du renoncer au sommet il y a un an à cause du vent et qui s'est dépassée tte la montée, c'est une vraie victoire!!

Descente vers 13H45, prudente au départ puis facile à la fin jusqu'au col. On rechausse les skis pour cette fois aller direct en bas du vallon, sur de la très bonne neige peu transformée;  ça y'est la neige s'est définitivement bien tassée, la soupe c'est finie!!! Après avoir traversés le ruisseau remontée à pied sur l'herbe jusqu'à une piste de ski et pour finir par une bleue damée....
La fin d'une bien belle journée en montagne

Un bon moment de ski encore pour ma 26ème de la saison, là ça ressemble à du gavage!!






















vendredi 18 avril 2014

Tuhou de Cloutou

Petite rando avec Thierry .

Partis du lacet du Garet on chausse au bout de 40mn à 1650m . On traverse ensuite le ruisseau vers 1850m pour retrouver le versant au soleil et arriver à Caderroles. De là montée facile à Gréziolles avant de descendre de 50m puis remonter au refuge du Campana que l'on rejoint peu avant 11h . Traversée à flanc sur une neige qui commence à se transformer , avant de prendre à droite vers 2300m pour retrouver le vallon qui mène au sommet du Tuhou de Cloutou. La neige est excellente, un peu molle déjà et bien sécurisante. Après quelques conversions sur des pentes de plus en plus raides, on retrouve la crête vers 2550m puis le sommet, skis aux pieds!!!!

Petite pause avant d'attaquer la descente vers 12H30 pleine pente sur une neige parfaite. Visite du refuge puis retour à Gréziolles avant de remonter. Pour la descente on fera la boucle par l'itinéraire d'hiver avant de finir par les 40mn de portage.

Une bien jolie course


PS: ça y est les marmottes sont sorties!!!!!!!!!