Journal intime d'un pyrénéiste

Journal intime d'un pyrénéiste
"l'aventure est un engagement de l'être tout entier et sait aller chercher dans les profondeurs ce qui est resté de meilleur et d'humain en nous...." Walter Bonatti

samedi 12 février 2011

nouvelle voie à l'Arcoèche!!!











UNE RANDO DE REVE RIEN DE MOINS
Hier Olivier m'appelle à 19H58 précises, il veut sortir demain. Je lui propose donc le pic de l'Arcoèche et le versant Ouest du lac Estaing que je ne connais absolument pas. L'objectif du jour est de rejoindre le col des Paloumères puis éventuellement en cerise sur la gateau, le sommet. Mais ça n'est pas l'intinéraire décrit par F.Cabot qui passe lui par une brèche sur la droite. Tant pis on verra sur place.

Départ à 8H15 du lac d'Estaing et déjà première question où est ce foutu sentier censé monter au bois de Monesté. On passe les cabane de l'Oelhestre et toujours rien. Heureusement deux chasseurs sont là, et ils nous montrent une vague sente qui file à flanc et nous précisant l'itinéraire à suivre. On s'enfonce donc dans le bois puis nous traversons le ruisseau. On gardera une bonne partie de la montée ce ruisseau main gauche. Sortie du bois puis on suit le sentier qui file à droite, un peu trop d'ailleurs. Le temps d'apercevoir un gypaète puis on recoupe enfin vers 1800M le ruisseau. Au loin on devine l'itinéraire de col sur la droite mais la neige est là et on s'enfonce. Devant une coulée d'avalanche que je décide de prendre. Au moins il y a moins de neige, et elle est tassée. Sauf que ça grimpe sec , autour de 40° et que Lolo il n'a pas repéré la sortie. Et la sortie justement c'est du 60° sur 5M!!!! je sors pas forcément rassuré, mais Olivier qui voulait faire de l'alpi est servi!!!!Autant dire que le reste , après ce passage , c'est du gateau!!!! On sort bien à gauche du col vers 2250M. Il reste encore une traversée sur de la neige molle où l'on s'enfonce jusqu'au genou et à remonter une pente à 35° avec des passages plus raides. A ma grande surprise le sommet n'est pas à gauche mais plus à droite après un dernier passage raide. Arrivés à 12H30 au sommet quelle vue EXCEPTIONNELLE: le Bala, le Palas, Le Lurien, l'ossau, Le Barbat et tant d'autres... A couper le souffle . Petite pause puis redescente cette fois par la col, le vrai, sauf que comme l' adit F. cabot il y a des barres, et là encore on se plante!!!!!
Pause déjeuner vers 13H puis retour par le même itinéraire, sauf la fin où l'on restera toujours , le ruisseau main droite pour arriver directement à la voiture. Il est 14H30 et la journée fut une journée de rêve.

Rien à changer: le paysage à couper le souffle et une vallée déserte, un sommet qui se mérite avec une vue hallucinate, un ciel sans nuage et même un peu de grimpe pour corser le tout!!!!

ABSOLUMENT FABULEUX!!!!!!

3 commentaires:

  1. Une super journée au soleil,
    un compagnon génial,
    de l'effort physique,
    un silence envoutant,
    un panorama exceptionnel
    J EN VEUX ENCORE

    Olivier

    RépondreSupprimer
  2. merci Olivier pour le compliment je pourrais te le renvoyer. A bientot j'espère cette sortie fut juste pour moi EXCEPTIONNELLE

    RépondreSupprimer