Journal intime d'un pyrénéiste

Journal intime d'un pyrénéiste
"l'aventure est un engagement de l'être tout entier et sait aller chercher dans les profondeurs ce qui est resté de meilleur et d'humain en nous...." Walter Bonatti

dimanche 7 novembre 2010

Port de la ratera











petite virée en Espagne hier avec Flo

Départ 5h30 de Montréjeau direction Vielha puis Barqueira. De là montée rapide au col de la Boneiga à 2065m avec déjà de la neige bien présente; une hermine coupe furtivemlent la route avant qu'un faon ne manque de peu de venir s'écraser sur mon pare choc. Descente ensuite du col puis remontée vers le village d'Espot. Encore 4km de route pour atteindre le parking, point de départ de cette ascension la première en hivernale de la saison.

Départ donc à 7H30 du parking direction le lac de sant Maurici, dans un secteur bien connu par Flo mon guide du jour qui a parcouru ce parc, appelé aussi "Encantats" enchanté en français, en référence à ces nombreux lacs. Il fait frais en ce 6 Novembre mais pas tant que ça. Arrivé assez vite au lac en 45mn environ avec devant nous une mutitude de sommets. L'ambiance est somptueuse, une automnale comme je les aime: de la neige en haut, des couleurs chatoyantes, du jaune au rouge en passant par le vet dans les forêts et ce lac magnifique, coloré de mille feux par le jour qui se lève. On continue donc direction la csacade de Ratera, majestueuse. Le temps de s'approcher un peu prendre une douche et quelques photos et c'est reparti vers le lac de Ratera. Le chemin prend alors une piste large mais la neige recouvrant le sol on ne s'apperçoit de rien ou presque. C'est encore biern tracé, la neige dure facilitant notre progression. Arrivé au lac celui-ci est en bonne parti gelé, et offre un superbe spectacle avec derrière une série d'Aiguilles, où parait-il il y a bon nombre de voies d'escalade...
Du lac direction le refuge d'Amitge, superbe batisse qui se fond bien au paysage, à 2380M. Pause donc, car il est 10h et on a pas trainé!!!

Mais c'est à partir de là que les choses sérieuses vont commencer. Pour rejoindre le port de Ratera il faut contourner le lac par la gauche pour rejoindre 2 autres Ibons. Et là pas de trace. Moi je n'ai pas voulu prendre les raquettes et j'en chie devant pour faire les traces. En suivant difficilement les cairns et après 45mn de galère on rejoint un premier col vers 2520m. Le port de la Ratera et le Tuc éponymes se dévoilent au loin, mais trop loin. Sans raquettes et avec une neige molle on décide de s'arreter manger et faire demi tour. Flo me propose alors une boucle pour rejoindre le lac de la Ratera. J'accepte bien entendu. Mais là aussi on s'enfonce. Rien de bien méchant, au contraire quel plaisir de retrouver la neige même si c'est fatiguant. Retour donc au lac de la Ratera puis au parking par le même itinéraire, le temps de faire quelques photos de la cascade avec une lumière différente , et du lac
14H45 retour au parking puis à Tarbes après une fort belle journée

4 commentaires:

  1. Superbes photos et infos très pratiques pour partir à la découverte des Encantats...
    @+

    RépondreSupprimer
  2. Ah les encantants....Les aiguilles d amitges sont magnifique !!
    Belles photos!!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Bako oui ce coin est superbe et j'avais en plus un suyper guide

    RépondreSupprimer