Journal intime d'un pyrénéiste

Journal intime d'un pyrénéiste
"l'aventure est un engagement de l'être tout entier et sait aller chercher dans les profondeurs ce qui est resté de meilleur et d'humain en nous...." Walter Bonatti

dimanche 7 octobre 2012

Taillon: arête Nord Ouest

4 sorties en 5 jours et c'est pas fini puisque je sors demain et mardi. Exhorcicer le spleen, se vider la tête ou juste profiter du paysage , se défouler et se dépasser. Difficile de mettre des mots sur des sentiments, matérialiser l'impalpable par des phrases qui ne veulent rien dire, mais au delà de tout, l'impression profonde d'être chez moi, et au milieu des miens...
Alors aujourd'hui j'ai retrouvé un de mes alter-ego, un membre de cette famille montagnarde auquel j'ai la prétention de vouloir appartenir, Lionel

Le temps était annoncé maussade, aussi hier soir on a failli annuler. Mais se souvenant de notre première sortie ensemble, à la Punta Zarra où de Louvie-Juzon à l'Espagne, le temps était passé de la pluie au plus franc soleil, on se donne quand même rdv à Lourdes à 7h, juste pour voir. Sur la route le ciel semble dégagé et à notre grande surprise Gavarnie n'est pas sous les nuages. Ca sent bon, on va finir par croire qu'on a de la chance!!

8H15 au col des Tentes on décolle vers 8H30. Le Marboré se charge, c'est pas bon signe. Aussi Lionel accélère... Après la route qui depuis peu à laissé place à un sentier (?) on remonte le chemin vers la cascade avant de bifurquer à droite en direction du glacier des Gabiétous. Lionel imprime un rythme de fou, je regarde l'alti on tourne autour de 13m/mn pas mal pour un vieux de 57ans!!!  On vise alors le pied de l'arête à gauche du glacier et du ruisseau qui surgit. Un cairn indique le départ de la voie, matérialisée tout le long par ces petits tas de cailloux. On attaque corde tendue, et ça commence dans du III. Le reste , une alternance de ressauts et de passages moins raides qui se font anneaux à la main. Tout le long de la balade on essaiera de rester au plus près du fil, avec quelques pas de IV sur le faitage, rendus délicats par un rocher pourri et mouillé par les récentes chutes de neige. Tous ces pas peuvent apparement être évités en passant par les terrasses cotant ainsi la course en PD alors que nous l'aurions plutot cotée AD-. Finalement vers 10h les nuages nous rattrapent et l'on finira la course dans le brouillard

A 11H20 après 2H20 de course on est au sommet, accueillis par un comité de soutien espagnol. Petite pause avant la descente. Le versant Sud est dénneigé la neige versant Nord est excellente, une bonne descente donc pour rejoindre la voiture vers 14H... Encore une fois on a enchainé!! Une bonne cordée donc !!!
Une course que l'on a failli ne pas faire, à tord, car assez jolie même si le temps ne fut pas de la partie..

Malheureusement toujours pas d'appareil donc pas de photo!!!!

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Comité de soutien, tu veux parler des espagnols tout Fluo ? lol

    RépondreSupprimer
  3. oui Martos ceux là même . Mais bien sympa comme groupe

    RépondreSupprimer